Baptiste Croze

Curriculum Vitae / Informations

Baptiste Croze et Linda Sanchez réalisent l’exposition « A terre » de février à mars 2021 à La Station.

Baptiste Croze construit des ensembles, qui fonctionnent en poupées russes.  Des séries qui génèrent leur propres règles et dans lesquelles il cherche des variables, des gammes, des élasticités. La main, dont la trace reste souvent invisible, est au centre de son travail comme figure symbolique et anthropologique. Et associé à la main, l’objet (chaîne de vie, flux, moyens de fabrication, propriétés stylistiques, ergonomiques) dans un contexte de société de consommation et de mondialisation. De l’objet à l’homme, de son regard sur le paysage, il travaille autour des notions de mimétisme, de la reproduction, de la répétition, et du camouflage. Le rapport aux signes s’opère dans ces glissements entre dessin, image et sculpture. Il crée des ensembles de détails et explore les porosités et les limites entre les médiums artistiques autour de notions telles que la sculpture en image, l’histoire de nos représentations, le changement de valeur des choses (suivant les contextes et le temps), les systèmes d’identification et de mesure.

Baptiste Croze est issu de l’école d’art de Grenoble en 2009. Il a réalisé plusieurs séjours de longue durée à l’étranger à Istanbul, à Liverpool, à Londres et à Madrid. Il expose régulièrement en France et à l’international ; à l’Espace d’Art Contemporain, Genève, HLM, Marseille, au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne, au Sakıp Sabancı Museum, Istanbul, à la Collection Lambert en Avignon, à l’Institut Français de Sfax, Tunisie, à l’ Hôtel de Région à Bruxelles, à la Galerie Alessio Moitre à Turin, à Le Magasin, Grenoble, à The Bluecoat, Liverpool, à la A Foundation de Liverpool, à la TATE Modern, Londres. Et lors d’expositions personnelles : à la Kunstverein Wagenhalle-TAUT à Stuttgart, à La Permanence à Clermont-Ferrand, à l’ INSA de Lyon, à Chez Néon à Lyon, au Musée des moulages à Lyon. Il a participé à plusieurs programmes de résidences : Résidence croisée, ART3/Institut Français et Kunststiftung de Stuttgart, Astérides, Friche Belle de mai, Marseille, Résidence Croisée, AIR/Antwerpen, Anvers et Artistes-en-résidence, Clermont-Ferrand et Moly Sabata, Sablons. Il développe un travail de collaboration avec plusieurs artistes : Léo Durand, Simon Feydieu et Linda Sanchez. En 2021, Il sortira trois éditions monographiques (ART/3 Valence et l’Institut Français, Stuttgart).

Expositions / Evènements